Promenades historiques, au gré de nos envies et de notre curiosité...

Blog des éditions les deux soeurs

Instantanés d’époque …

Aviation

Pilote de guerre

Au régiment, Brindejonc des Moulinais ne chercha jamais à profiter de sa gloire et de ses honneurs. Sur sa capote de simple soldat, s’étalaient les plus rares récompenses, mais il fit les corvées comme ses camarades et dut même attendre des mois et des mois avant d’être admis à piloter à nouveau : beauté du règlement ! De J. Mortane en 1938. 4ème et dernière partie.

Lire l'article »
Mont Saint-Michel et Saint-Malo
Aviation

Survoler la France il y a un siècle

Continuant à additionner les raids et les meetings, Brindejonc des Moulinais se classa troisième derrière Garros, en 1914, dans le rallye de Monte-Carlo, par le voyage Madrid-Monaco. Lui demandant alors quel avait été son vol le plus émouvant, il m’envoya cette réponse montrant son amour du terroir. De J. Mortane en 1938, 3ème partie.

Lire l'article »
Aviation

Paris-Berlin-Varsovie en 1913

Au début du siècle dernier, les pionniers de l’aviation rivalisaient de courage, ou de témérité, pour accomplir des exploits plus fous les uns que les autres par esprit d’aventure et de conquêtes, et tenir en haleine le public. Marcel Brindejonc des Moulinais fut l’un d’eux ; il nous est raconté par Jacques Mortane en 1938; 2ème partie.

Lire l'article »
Aviation

Brindejonc des Moulinais, aviateur français

En septembre 1938, jacques Mortane, historien et journaliste, rédacteur en chef puis directeur de plusieurs journaux et revues, auteur de plus de cent ouvrages sur l’aviation, dont il avait suivi les débuts, publie dans Jeunesse-Magazine, un article en mémoire de Marcel Brindejonc des Moulinais, pionnier de l’aviation et as de la première guerre mondiale. C’est cet article que nous vous proposons de découvrir.

Lire l'article »
Moyen Age

Anne de Kiev, Reine de France

En 1051, le petit fils d’Hugues Capet, Henri 1er épousait à Reims Anne de Kiev, petite fille de Saint Vladimir, fille de Jaroslav le Sage grand prince de Kiev et prince de Novgorod. Elle devenait Reine de France. Les historiens n’ont pas beaucoup parlé d’elle ; ils nous racontent seulement que cette Princesse lointaine était merveilleusement belle, pieuse charitable et spirituelle.

Lire l'article »
Saint Petersbourg

Saint-Pétersbourg, des origines à la métropole moderne

« Qu’y avait-il ici avant la construction de Pétersbourg ? Une pinède peut-être, une épaisse et humide forêt de conifères, ou encore des marais spongieux, mousses, couverts d’airelles. … Ici, tout était silencieux. La voix humaine ne troublait que rarement la paix du désert sauvage et morose ». Création de Pierre le Grand, Saint-Pétersbourg était devenue au début du 20e siècle, au moment ou se déroule le roman que nous publions, Petrograd 1916 d’Etienne de Béhastéguy, la première ville de l’Empire, sa capitale administrative et industrielle.

Lire l'article »
Saint Petersbourg

Balade le long de la perspective Kamenno Ostrovski

Saint Pétersbourg est souvent caractérisée par ses immenses avenues rectilignes, les perspectives (prospekts) et ses îles de la rive droite découpées pas les nombreux bras de la Néva. L’île de Petrograd, dans le prolongement du pont de la Trinité, est longtemps restée peu urbanisée, occupée par des fermes et des datchas, alors que c’est sur ses rives mêmes que l’aventure de Saint Pétersbourg a débuté. En 1831 le chemin ancestral qui la traverse de part en part, et conduit aux « îles » devient la perspective Kamenno Ostrovsky.

Lire l'article »
1900

Arsène Lupin, héros indémodable

Déjà, à l’occasion de la sortie en 1958 du film « Les aventures d’Arsène Lupin » de Jacques Becker, l’hebdomadaire Carrefour titrait « Arsène Lupin n’a pas pris une ride ».  Un peu plus de soixante ans plus tard, alors que Netflix propose une nouvelle adaptation du héros de Maurice Leblanc, l’affirmation semble toujours aussi vraie.

Lire l'article »
Mariage de Simca et Ford France en 1954
Années 50

1954, la fusion de Simca et Ford S.A.F

Le dimanche 4 juillet 1954, en fin d’après-midi, « dans le Paris des affaires, endormi et silencieux », l’annonce par les conseils d’administration de Ford S.A.F et de Simca de la fusion des deux entreprises provoque une « formidable surprise » et donne lieu à une large couverture médiatique.

Lire l'article »
Années 50

Lancement de la Simca Aronde en 1951

En juin 1951, la firme automobile Simca lance son nouveau modèle l’Aronde, « c’est à dire hirondelle en vieux français », l’emblème de la firme dont les usines sont situées à Poissy et Nanterre. Le véhicule offre « une ligne générale d’une parfaite mesure et d’une sobriété de bon goût ». Elle sera une des nouveautés du salon de l’automobile, et un grand succès commercial.

Lire l'article »

En vente

Vous pouvez commander nos livres auprès de votre libraire (nos ouvrages sont référencés sur Electre et Dilicom) ou en ligne.