Promenades historiques, au gré de nos envies et de notre curiosité...

Blog des éditions les deux soeurs

Instantanés d’époque …

Mariage de Simca et Ford France en 1954
Années 50

1954, la fusion de Simca et Ford S.A.F

Le dimanche 4 juillet 1954, en fin d’après-midi, « dans le Paris des affaires, endormi et silencieux », l’annonce par les conseils d’administration de Ford S.A.F et de Simca de la fusion des deux entreprises provoque une « formidable surprise » et donne lieu à une large couverture médiatique.

Lire l'article »
Années 50

Lancement de la Simca Aronde en 1951

En juin 1951, la firme automobile Simca lance son nouveau modèle l’Aronde, « c’est à dire hirondelle en vieux français », l’emblème de la firme dont les usines sont situées à Poissy et Nanterre. Le véhicule offre « une ligne générale d’une parfaite mesure et d’une sobriété de bon goût ». Elle sera une des nouveautés du salon de l’automobile, et un grand succès commercial.

Lire l'article »
Années 30

Sur le front d’Orient en 1918

En décembre 1934, Roger Vercel reçoit le prix Goncourt pour son cinquième roman, le capitaine Conan, un livre de guerre qui met en scène les corps francs, reprenant « le thème du héros et du soldat, l’opposition du guerrier et du militaire. »

Lire l'article »
Années 30

Un entretien avec Jean Gabin en 1932

« Pour vous » est un hebdomadaire culturel des années 30 et 40, qui paraissait tous les jeudis, une des plus célèbres revues de cinéma de l’époque. Le numéro du 22 décembre 1932 propose une interview de Jean Gabin, jeune vedette de l’époque, réalisée par Didier Daix, critique cinématographique, auteur dramatique, parolier et acteur avant-guerre.

Lire l'article »
Années 30

Une soirée avec Jean Gabin en 1932

Pour la première année de l’hebdomadaire « L’Image », en 1932, la journaliste Raymonde Latour réalise une interview de Jean Gabin, dans le cadre de la série « en flirtant avec ». Jean Gabin a vingt-huit ans, après quelques films seulement, Chacun sa Chance, Paris Beguin, Cœur de Lilas, il est une des vedettes cinématographiques de l’époque.

Lire l'article »
Années 30

L’automobile il y a trente ans … en 1932

En 1932, l’hebdomadaire L’image, lancé la même année par Roland Dorgelès, publie un article amusant sur l’automobile, « L’auto il y a trente ans ». C’est l’occasion pour l’auteur, Philippe Girardet, d’évoquer avec humour les progrès accomplis depuis le début du siècle.

Lire l'article »
Une présentation de l'Aronde et le kayak, par François Cornilliat
Années 60

François Cornilliat à propos de l’Aronde et le kayak

François Cornilliat, professeur de littérature française à l’université de Rutgers, écrivain et poète, nous offre un très beau texte à propos du dernier livre de Jean Pierre Naugrette.

L’Aronde et le kayak est le plus personnel et le plus émouvant des ouvrages de Jean-Pierre Naugrette. Qui suivra sur quelques décennies (de 1930 à 1960 et au-delà) les aventures d’Une famille à Viroflay ne manquera pas de plonger, page après page, dans ses propres souvenirs. L’effet stéréoscopique s’accentue lorsqu’on se trouve être de la même génération : lieux et milieux différents ; lignes de force et de fuite comparables, voire identiques.

Lire l'article »
Présentation de l'Aronde et le kayak, par Bernard Brugière
Années 60

Bernard Brugière à propos de L’Aronde et le kayak

Il ne s’agit pas à proprement parler d’une autobiographie, mais d’une œuvre que l’on peut rapprocher du livre de Marguerite Yourcenar, Archives du nord ou encore de la série des Rougon-Macquart, plutôt que des Confessions de Rousseau ou de saint Augustin. C’est la peinture de la vie et de l’histoire sociale d’une famille de la banlieue parisienne, ayant vécu pendant trois décennies cruciales du XXème siècle, puisqu’elles englobent la Seconde Guerre Mondiale et les années suivantes qui virent la naissance d’un nouveau monde. Les matériaux ont été ordonnés par une main ferme. L’ensemble relève d’une question sous-jacente posée pour la première fois par Disraeli: combien de générations faut-il pour “faire” un membre du Parlement? On remplacera le membre du Parlement par le professeur des Universités, mais la réponse, c’est-à-dire le chiffre, reste le même: trois.

Lire l'article »
Années 20

Alfred Fronval, un des pilotes les plus exceptionnels de son temps

Au début du XXème siècle, la France est en pointe dans la course à la conquête de l’air. C’est la naissance des premières lignes commerciales aériennes, l’âge d’or de constructeurs ingénieux, Farman, Nieuport, Voisin, Morane Saulnier. Des noms d’aviateurs, nombreux à être passés à la postérité, nous reviennent en mémoire : Louis Blériot, Jean Mermoz, Antoine de Saint-Exupéry. Alfred Fronval* était l’un de ces « chevaliers à la monture d’acier », qui firent rêver les plus jeunes comme les plus âgés, icones d’une époque où ils incarnaient l’esprit d’aventure, la liberté et l’audace.

Lire l'article »
Années 60

Les Aventuriers

En 1967, Robert Enrico rassemblait Alain Delon et Lino Ventura dans « Les Aventuriers »* adaptation du roman éponyme de José Giovanni, sur une musique de François de Roubaix et tourné entièrement en décors naturels. Le film sera un immense succès, avec plus de trois millions d’entrées, et révélera une jeune actrice canadienne Joann Shimkus, future épouse de Sidney Poitier.

Lire l'article »

En vente

Vous pouvez commander nos livres auprès de votre libraire (nos ouvrages sont référencés sur Electre et Dilicom) ou en ligne.